Comment lire une étiquette de vin ?

L’étiquette de la bouteille de vin concentre un grand nombre d’informations qu’il est nécessaire de décrypter pour choisir un bon vin. Voici quelques astuces pour comprendre toutes les informations des étiquettes de vin.

étiquette-vin

1) Le nom de domaine

Le nom de domaine qui peut commencer par « domaine », « château »,  » propriété » ou  » clos » est avant tout une marque. Il n’y a pas de hiérarchie entre tous ces noms de propriété. Cela indique simplement où le vin a été produit et mis en bouteille. Il n’y a pas de règle régissant le nom de domaine, on peut donc trouver des noms de domaines de vins de piètre qualité aux sonorités très proches de noms de domaines de grands crus. Il faut donc se méfier lors de l’achat d’une bouteille de vin.

2) Le millésime

Le millésime permet d’indiquer sur la bouteille l’année de la vendange du vin. Les raisins contenus dans ce vin doit obligatoirement été récoltés lors de cette année. Ainsi, vous pouvez distinguer les bons et les mauvais millésimes. Le millésime permet également d’indiquer la début de la période de garde d’un vin qui dure 10 ans. Parfois, il n’y a pas de millésime indiqué sur l’étiquette : cela veut dire que le vin est obtenu après un mélange de raisins provenant de différents millésimes. Le résultat n’est généralement pas de bonne qualité.

millésime

3) L’appellation

Il existe trois types d’appellations pour le vin :

  • l’AOC : l’Appellation d’Origine Contrôlée
  • l’AOP : l’Appellation d’Origine Protégée
  • le VDP : le Vin de Pays

L’AOC est un agrément soumis à des contrôles stricts quant aux techniques de production du vin. L’AOP est aussi un agrément mais un peu plus souple, il se focalise plus sur la provenance géographique du vin. Enfin, le Vin de Pays est une appellation vague quant à la provenance du vin, elle n’est soumise à aucune règle.

4) Le degré alcoolique

Le degré d’alcool d’une bouteille de vin est indiqué en %. Il s’agit d’une estimation proche plutôt qu’une analyse sûre. Cependant, cette estimation se doit d’être très proche de la réalité sous peine d’être accusé de fraude. Le degré alcoolique permet de renseigner sur la maturité du raisin mis en bouteille. En effet, un faible degré d’alcool est assimilé à un raisin peu mûr et donc à un vin de faible qualité. Plus le raisin est mûr, plus le degré d’alcool est fort.

5) Le nom du cépage

Le nom du cépage n’est pas une information obligatoire sur une étiquette de vin. Cependant, si cette information est indiquée, il faut que la totalité du vin de la bouteille soit issu de ce cépage. Un même cépage peut différer selon la région où il est cultivé.

étiquette-vin

6) La mise en bouteille

La mise en bouteille est une information obligatoire sur une étiquette de vin. Il existe plusieurs indications de mise en bouteille :

  • « Mis en bouteille dans la région de production » : il s’agit de vins de négociants mis en bouteille en-dehors de l’appellation revendiquée, ces vins sont souvent de mauvaise qualité ;
  • « Mis en bouteille au château / au domaine / à la propriété » : c’est un gage de sérieux dans la production du vin et synonyme de qualité ;
  • « Mis en bouteille par » : cela signifie que ce n’est pas le producteur du vin qui a effectué la mise en bouteille mais un tiers.

7) Les contre-étiquettes

Les contre-étiquettes sont des étiquettes informatives sur le domaine où a été produit le vin, sur le terroir, la vinification du vin ou encore le cépage utilisé. Elles peuvent également contenir des idées de recettes et de repas pour accompagner le vin. Ces informations ne sont pas primordiales dans le choix d’un vin.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *